Questions fréquentes

Je ne faisais pas de sport avant d’être enceinte. Est-ce que je peux m’abonner à 150 Minutes ?
Le programme 150 Minutes s’addresse à toutes les futures mamans, sportives ou pas. Nous créeons votre programme sur mesure ensemble pour qu’il soit adapté à votre condition physique, vos besoins et votre grossesse.

Quels types d’activités est-ce que je ferai si je m’abonne au programme 150 Minutes ?
Nous choisirons ensemble des activités adaptées à votre grossesse et à votre condition. Les activités « cardiovascular » d’intensité moderée seront le coeur de vos 150 Minutes: marche, marche sportive, natation et cours collectifs sont tous possibles. Vous pouvez aussi accumuler des minutes en choississant d’aller au travail à pied au lieu de prendre la voiture, ou avec des activités de jardinage ou bricolage. Je peux vous aider à construire un programme de yoga ou des exercises Pilates que vous pouvez inclure dans votre programme de 150 Minutes. Idéalement votre programme incluera des activités de tonification musculaire 1-3 par semaine.

J’ai peur de faire mal à mon bébè.
Correctement adapté à votre grossesse et à votre condition, l’activité physique est bénéfique pour vous et bébé ! Les études scientifiques ont trouvé beaucoup de bienfaits pour le bébé : meilleur poids de naissance, moins de naissances prematurées, etc. Mais il n’y a pas de « taille unique » en activité physique prénatal, votre programme doit être individualisé.

Comment ça se passe si mon médecin me dit que je dois être allitée ?

Si lors de votre abonnement au programme 150 Minutes vous developpez une contre-indication à l’activité physique vous pouvez résilier votre abonnement.

L’allitement se fait de moins en moins, c’est une pratique qui devient rare. Les études les plus récentes trouvent que l’activité physique occupationelle (associée au travail) peut présenter des risques pour la femme enceinte et son bébé, mais l’activité physique sous forme de loisir n’est associée avec des effets néfastes ni pour la maman ni pour le bébé. Donc ce n’est pas parce que votre medecin ou sage-femme vous donne un arrêt de travail ou congé pathologique que vous devez arrêter toute activité physique et être « allitée. » Demandez-leur.